application StopCovid mise en demeure par la CNIL
application StopCovid mise en demeure par la CNIL

À la suite des contrôles de la CNIL sur la nouvelle version de l’application StopCovid, il semble que le RGPD et la loi Informatique et Libertés soient respectés pour l’essentiel. Cependant plusieurs irrégularités ont été relevés et la CNIL a mis le ministère des Solidarités et de la Santé en demeure d’y remédier.

La CNIL suit de près les évolutions de StopCovid

Comme l’avait annoncé la CNIL des contrôles ont été réalisés sur la dernière version de l’application StopCovid. Au cours du mois de juin dernier, 3 contrôles ont ainsi été réalisés.

Des irrégularités constatées

Une amélioration constatée

Dans l’ancienne version, l’application faisait remonter l’ensemble de l’historique de contacts des utilisateurs au serveur central. Ce problème est aujourd’hui corrigé.

Des irrégularités au niveau du RGPD

La CNIL a relevé plusieurs irrégularités quand au respect du RGPD. Il a été relevé certains manquements ponctuels relatifs à :

Le ministère des Solidarités et de la Santé a été mis demeure d’y remédier.

Source

StopCovid : La CNIL met en demeure le ministère des Solidarités et de la Santé

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire