La pollution des masques covid 19
La pollution des masques covid 19

Le COVID-19 est sans aucun doute une crise planétaire sans précédent. Mais quel est donc son impacte sur la nature avec la gestion de ses déchets ?

Une fabrication massive de maques pour le COVID-19

Avant que cette crise n’arrive, personne ne pouvait prédire que les besoins urgents en masques, en gants et en gel hydroalcoolique auraient été tel qu’il faille une production massive et rapide. Pour combler ces besoins des millions de masques ont été fabriqués à la chaîne. Beaucoup de société de textile, de pneumatiques et autres se sont temporairement reconvertis dans la fabrication de masque.

Pendant et après le COVID-19, que deviennent les masques usagés ?

Malheureusement, les masques usagés sont le plus souvent jeté n’importe où et se retrouvent sur les plages et un peu partout dans la nature. Cette pollution de masse est néfaste pour l’environnement et pour la santé publique, sachant qu’un masque jetable met environ 400 ans à se dégrader complètement. Les masques médicaux usagés sont considérés comme des DASRI et doivent être traités comme tel.

Ressources

COVID-19 : la pollution due aux masques

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire